06 juillet 2006

Histoire d’une Orzhov

"Je me souviens d’avoir été fière de ne pas avoir crié quand ces sous-fifres de Rakdos m’ont attrapée et m’ont passé la corde au cou. Car quand le nœud serait serré, ma vie allait prendre un nouveau tournant. Evidemment, puisque j’allais mourir. Mais je me suis souvenu de mon allégeance aux Orzhov, et su que seul mon corps pouvait être tué. Ma vie prenait un tour nouveau, mais pas celui auquel je me serais attendue. Dire que toute sa vie peut défiler devant les yeux d’une personne qui va mourir est un très vieux... [Lire la suite]
Posté par D4rK MarSu à 22:08 - Commentaires [4] - Permalien [#]