On dit que pour trouver les Orzhov, il suffit de suivre la piste de l'or. La dite Guilde des Transactions accueille à la fois les citoyens les plus riches et les plus opprimés de Ravnica. Les patriarches, aux richesses et privilèges sans limites, siègent aux plus hauts échelons de la Guilde. Leur fortune leur offre une vie prolongée d'extrêmes excès. Elle leur achète même la morte-vie — les esprits des anciens patriarches s'occupent des « affaires de famille » et dirigent les Orzhov depuis la tombe. Dans les tréfonds de la guilde, on trouve les serviteurs, piégés par les dettes écrasantes qu'ils ont contractées, ou qu'ils ont héritées de leurs parents ou même de lointains ancêtres. Cet ordre social fragile est maintenu par un vernis de rites et de cérémonies religieuses, même si peu croient que les Orzhov vénèrent un autre dieu que la fortune.

orzhov_styleimage1

orzhov_styleimage51Orzhov est la guilde la plus riche et la plus prétentieuse de Ravnica. Ses palais (qui ressemblent à un
croisement entre une cathédrale et une banque) sont recouverts de marbre noir et d'or. Un véritable foisonnement d'arc-boutants et de voûtes gothiques. Cette guilde est dirigée par un groupe de patriarches – certains vivants, d'autres morts-vivants. Les patriarches vivants les plus riches et les plus puissants s'arrangent pour que des maîtres nécromanciens s'assurent que leurs esprits puissent survivre à la mort pour s'occuper des « affaires de famille ».

Les patriarches sont humains, mais ils vivent si longtemps et de manière si décadente qu'ils ne sont plus que des sacs enflés de chair grise. Le mana noir n'aide pas non plus. Ces patriarches sont les versions vivantes des fantômes qui composent le conseil dirigeant d'Orzhov.

orzhov_styleimage21

Comme beaucoup de castes dans la guilde, les clercs portent souvent des masques attachés à des tiges, cachant leur visage de manière symbolique - marquant ainsi leur vie de mensonges, mais aussi leur honte et leur obéissance. En dehors des ploutocrates fantomatiques de la guilde, ces esprits sont purement ornementaux. Ils servent de hérauts, de sentinelles, et de symboles de la persistance et de la longévité de la guilde.

orzhov_styleimage4